Tutoriel : comment bien placer un détecteur de fumée

Depuis le mars 2015, dans le continent européen, surtout en France, l’utilisation d’un détecteur de fumée est exigée. Cet appareil est facile à utiliser et efficace pour indiquer les symptômes de commencement de feu. C’est pour cela que le gouvernement français le met sur la loi. Que faut-il savoir pour placer un détecteur de fumée ?

Il faut savoir les caractéristiques d’un détecteur de fumée

Un détecteur de fumée est un appareil de sécurité qui diminue les risques d’incendie. En France, il est obligatoire de placer un détecteur de fumée sur chaque maison. Il ressemble à une petite machine circulaire, en plastique et se place à l’endroit stable, par exemple au mur. De plus, le plus conseillé est d’utiliser le détecteur avertisseur autonome de fumée, car cet appareil peut marcher seul. Il est possible aussi de choisir les détecteurs interconnectables qui sont attachés les uns aux autres : lorsqu’il y a l’avertissement, tous les détecteurs s’éclatent en même période. Cependant, les détecteurs de fumée doivent suivre la norme européenne notamment la norme française (la marque NF), afin d’assurer que le constructeur a bien fait l’objet.

Détecteur de fumée : comprendre son fonctionnement

Un détecteur peut marcher en deux principes. Tout d’abord, le détecteur optique ou photoélectrique : cet appareil comporte une pièce optique comme LED, un récepteur, une cellule photo-électrique. À l’arrivée de la cellule photoélectrique, le LED fabrique une lumière dans la pièce. Le jet de lumière traverse dans la pièce et approche la cellule photo-électrique. Par conséquent, l’alarme va démarrer lorsque la lumière se transforme en un courant électrique. Ensuite, il existe aussi le détecteur de fumée ionique : cette machine est composée d’un dortoir formé de 2 bornes et un élément radioactif. Un voltage est posé aux bornes des électrodes, ce qui emmène un courant dû par l’ionisation de l’air de la pièce. L’alarme du détecteur lance quand les morceaux de fumée entrent à l’intérieur et l’intensité du courant est bouleversée.

Bien connaître la méthode d’installation d’un détecteur de fumée

Pour bien placer un détecteur de fumée, il doit choisir le meilleur endroit. En premier lieu, il ne doit pas s’installer dans une chambre d’eau comme la cuisine, la salle de bain ou la salle d’eau, car le gaz d’eau pourrait démarrer l’alerte de façon choquante. Pour empêcher ces faux avertissements, il faut poser le détecteur de fumée loin de tous les espaces dans lesquels la machine risque d’être étalée à des fumées. Ensuite, l’utilisation d’un crayon pour limiter les points de fixation est nécessaire, après la pratique des trous sur les marques avec une visseuse ou une foreuse. Maintenant, il doit engager les chevilles adéquates au soutien de détecteur de fumée, puis mettre le socle. Enfin, il faut entrer la batterie ou la pile de détecteurs de fumée et le dresser sur son socle.  

Comment protéger sa maison des cambrioleurs : 7 bons réflexes de sécurité
L’interphone ou le visiophone : comment le choisir ?